30/01/2020 : Amériques : infections au virus Zika pour l'année 2019

Amériques : infections au virus Zika pour l'année 2019

Amériques : infections au virus Zika pour l'année 2019

Le virus Zika est devenu endémique dans de nombreuses régions d’Amérique Latine et continue à être transmis, mais aucune épidémie n’a été rapportée en 2019. Le Pan American Health Organization (PAHO) a recensé un total de 33’890 cas d’infections Zika aux Amériques en 2019, avec 28'485 dans le Cône sud, 3'295 aux Andes, 1'915 en Amérique centrale (avec le Mexique) et 195 aux Caraïbes. Les pays particulièrement touchés sont le Brésil (27'052 cas) et le Pérou (2'267 cas). Au Brésil, une augmentation significative des cas de zika est rapportée par les Etats de Penambuco dans le Nord Est avec 3’827 cas (une augmentation de 153% par rapport à 2018) et de Rio de Janeiro (la municipalité de Rio a recensé 1’064 cas, de 76 % de plus que 2018).

Le virus Zika est transmis par des moustiques qui piquent la journée et sont présents dans de nombreuses régions tropicales. Environ 80% des infections seraient asymptomatiques. Les manifestations cliniques sont généralement peu sévères, d’une durée entre 5 et 7 jours: une fièvre, une éruption de boutons rouges (rash) avec des démangeaisons, des douleurs aux articulations, une conjonctivite (yeux rouges), parfois des maux de tête et douleurs musculaires. Des complications neurologiques (Syndrome de Guillain-Barré) et immunologiques peuvent survenir. Il n’existe ni vaccin ni thérapie spécifique contre le virus Zika. On peut diminuer le risque en se protégeant contre les piqûres de moustiques toute la journée et en soirée, et, pour éviter une transmission par voie sexuelle du virus, en utilisant des préservatifs (ou Femidom). La situation est particulière pour les femmes enceintes en raison du risque de malformations sévères du bébé.

Pour plus d’information sur les régions de transmission du virus zika (et cartes géographique) : consultez le «CDC Zika Travel Information». 

Source : Safetravel

open