17/06/2020 : Russie : augmentation des cas d'encéphalite à tiques et apparition de tiques hybrides

Russie : augmentation des cas d'encéphalite à tiques et apparition de tiques hybrides

Russie : augmentation des cas d'encéphalite à tiques et apparition de tiques hybrides

Russie : 

La Sibérie fait face à une bataille historique contre la tique. 

Les piqûres de tiques signalées dans la région  de Krasnoïarsk, qui s'étend des terres au nord de la Mongolie jusqu'aux côtes de l'Arctique, ont augmenté de 400% par rapport à la même période en 2019, et la saison des tiques ne fait que commencer. 

Selon les statistiques gouvernementales, 1925 personnes ont signalé des piqûres dans la semaine du 22 au 28 mai [2020] dans la région, et plus de 10 000 piqûres ont déjà été signalées en 2020. 

Pour aggraver les choses, les scientifiques de la branche sibérienne de l'Académie russe des sciences disent qu'ils suivent une tique relativement nouvelle qui est un hybride de la taïga commune (_Ixodes persulcatus_) et d'Extrême-Orient (_Ixodes pavlovskyi_). 

La tique hybride semble être capable de transmettre à l'homme tous les parasites des deux types les plus courants, y compris 4 types de bactéries qui causent la maladie de Lyme, l'encéphalite, la fièvre virale transmise par les tiques de Kemerovo et le typhus sibérien transmis par les tiques (Rickettsia).

Les experts estiment que la tique hybride pourrait être plus adaptable à divers environnements et capable d'étendre considérablement son aire de répartition géographique.

Source : ProMed

open