26/12/2019 : Fièvre jaune Nigéria

Fièvre jaune Nigéria

Fièvre jaune Nigéria

Au 17 décembre 2019, le Nigéria fait actuellement face à des flambées successives de fièvre jaune. Des cas confirmés ont été signalés pour la première fois dans certaines zones du pays qui n’avaient pas été touchées depuis le début de la flambée en septembre 2017. Du 1er janvier au 10 décembre 2019, 4189 cas présumés de fièvre jaune au total ont été notifiés dans 604 zones administratives locales sur 774, et ce dans l’ensemble des 36 États et du Territoire de la capitale fédérale du Nigéria.

Soixante-huit pour cent des cas confirmés (soit 134 cas sur 197) ont été notifiés dans quatre États, à savoir Bauchi, Katsina, Edo et Ebonyi. Le nombre de cas survenus dans l’État d’Edo a diminué après une campagne de vaccination réactive menée fin 2018. Du 1er janvier au 10 décembre 2019, 115 cas confirmés et de 23 décès au total ont été notifiés dans les États de Bauchi (62 cas), de Katsina (38 cas) et de Benue (15 cas).

Pour rappel : Le Nigéria exige également un certificat de vaccination contre la fièvre jaune pour les voyageurs âgés de plus d'un an en provenance de pays où il existe un risque de transmission de la fièvre jaune.

Source : OMS (Organisation mondiale de la Santé)

Recommandations sanitaires pour les voyageurs 2017 : Le Haut Conseil de la santé publique ( recommande en outre que les personnes dont la vaccination contre la fièvre jaune date de plus de 10 ans reçoivent une seconde dose de vaccin amaril en cas d'épidémie signalée dans le pays visité (sauf s'il apparaît que cette personne a déjà reçu 2 doses).

open