04/03/2020 : Etat-Unis : Expositions humaines à la rage

Etat-Unis : Expositions humaines à la rage

Etat-Unis : Expositions humaines à la rage

Plusieurs états rapportent de potentielles expositions humaines à la rage, étant donné les exemples cités ci-dessous, les habitants sont invités à la vigilance et il leur est recommandé de consulter au plus vite en cas de contact à risque.
- En Caroline du Sud, un chat est testé positif au virus de la rage. C'est le premier animal en 2020, 13 sont comptabilisés au total (la moyenne annuelle est de 130). Cet animal de compagnie n'était pas vacciné. 
- En Caroline du Nord, d'après le Robeson County Department of Public Health, un garçon de 9 ans est en cours de traitement après avoir été mordu par un renard testé positif au virus de la rage.
- En Pennsylvanie, deux personnes ont également commencé le traitement après avoir été attaquées par un coyote.

Le virus de la rage infecte le système nerveux et affecte son fonctionnement. La rage est une zoonose (maladie animale) qui affecte un large éventail de mammifères domestiques et sauvages (chien chat, renards, chauves-souris...). L’homme est généralement infecté par la morsure d’un animal contaminé (qui peut ne pas présenter de signes de la rage), car le virus est présent dans la salive. Dans les pays en développement, la rage se transmet habituellement suite à une morsure de chien. Elle peut également se transmettre par griffures avec pénétration de la peau et saignement ou par léchage sur plaie ou muqueuses. 
Source : Promed

open