09/04/2014 : Choléra et Hépatite A à Cuba

Choléra et Hépatite A à Cuba

A Ranchuelo, dans la province de Villa Clara au centre-nord de Cuba, 20 personnes, dont 6 enfants, ont contracté le choléra. La ville n'avait plus d'eau potable à la suite de la rupture des turbine. La bactérie responsable du choléra (Vibrio cholerae) est transmise par l'eau et les aliments contaminés et peut provoquer des diarrhées profuses et une déshydratation mortelle.

Dans le quartier San Miguel del Padron de la capitale La Havane, 60 cas d'hépatite A ont été rapportés. Cette maladie virale, très contagieuse est transmise par l'alimentation ou les boissons contaminées. La vaccination contre l'hépatite A (2 doses) prévient efficacement la maladie et confère une protection à vie.

- Le risque de choléra est très faible pour les voyageurs. Il est conseillé de :

  • Se laver fréquemment les mains à l'eau et au savon, en particulier avant toute prise alimentaire.
  • Éviter l'usage des serviettes collectives.
  • Ne manger que des aliments cuits.
  • Éviter la consommation de poissons, coquillages, ou fruits de mer autrement que bien cuits ou frits ;
  • Peler soigneusement, à défaut cuire ou désinfecter les fruits et légumes ;
  • Ne boire que de l'eau minérale en bouteille capsulée ou de l'eau traitée (par chloration, par Troclosène sodique ou par ébullition).
  • Ne pas consommer de glaçons, de crèmes glacées ou sorbets en vente publique

-  Le risque de transmission du virus de l'hépatite A est évité par la vaccination. Il est donc impératif de discuter avec son médecin traitant de l'opportunité d'une vaccination contre l'hépatite A avant tout séjour à Cuba, quel qu'en soit sa durée.

Source : Safetravel.

open