11/08/2014 : Progression du virus Ebola en Afrique de l'Ouest

circulation du virus ebola

Progression du virus Ebola en Afrique de l'Ouest

L'épidémie de virus Ebola continue de grandir en Afrique de l'Ouest. 

Le risque d'importation du virus Ebola par les voyageurs de l'Union Européenne reste faible mais n'est pas exclu, ainsi une forte vigilance est demandée aux professionnels et établissements de santé. 

Les mesures de précaution habituelles restent valables comme le fait de se protéger des contacts avec le sang, les tissus ou les liquides biologiques.

Quels sont les symptômes d'un cas suspect ? Un cas suspect est défini par la direction générale de la santé comme toute personne présentant, 21 jours après son retour de la zone à risque, une fièvre supérieure ou égale à 38,5°. Les zones à risques sont les suivantes : Sierra Leone, Guinée Conakry, Libéria, et Nigéria). 

Que faire face à un cas suspect ? Mettez d'abord en place les mesures barrières (isolement, port d'un masque chirurgical par le patient). Appelez ensuite le SAMU qui pourra mener une évaluation épidémiologique du cas. 

Si le cas est classé comme possible, le patient sera pris en charge par le SAMU et dirigé vers l'établissement santé de référence. 

Le ministère des Affaires étrangères et du Développement international recommande depuis le 31 juillet de suspendre tout projet de voyage dans les pays où des cas de fièvre hémorragique à virus Ebola sont avérés. 

Pour plus d'informations, consultez le site du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé

open