Actualités

  • 13/09/2014 : La bataille contre Ebola Déclaration de la Directrice générale de Médecins Sans Frontières à propos de la bataille menée contre Ebola. Le 2 septembre, la Directrice générale de Médecins Sans Frontières,  affirme que le monde est en train de perdre la bataille contre Ebola. Elle condamne dans une déclaration retentissante,  la grande pénurie de l’aide internationale dans les pays touchés. Ces pays manquent considérablement de crédits financiers, de centres de soins, de personnels médicaux et paramédicaux, de matériels, de moyens de laboratoires, de formateurs et de présences d’experts.Ces pays sont touchés par une profonde désorganisation des structures sanitaires entrainée par la vir... Lire la suite
  • 13/09/2014 : Paludisme – Riamet® Paludisme – Riamet® Jusqu’alors uniquement disponible à l’hôpital, le Riamet®, comprimés à 20 mg d’arthéméter et 120 mg de luméfantrine, du laboratoire Novartis est dorénavant disponible en pharmacie, sur ordonnance, au prix public TTC de 38.33€ pour 24 comprimés. Il est remboursable à 65%.Le Riamet® est indiqué dans le traitement de l’accès palustre non compliqué à Plasmodium falciparum chez l’adulte, l’enfant et le nourrisson de plus de 5 kg. Lire la suite
  • 10/09/2014 : Consultations adoption - 22, 23 et 24 septembre 2014 Consultations adoption - 22, 23 et 24 septembre 2014 Le Professeur Jean-François Chicoine, pédiatre à l’université de Montréal, est directeur de la clinique d'Adoption et de Santé internationale du CHU Sainte-Justine de Montréal.Parce que le voyage d'adoption est un voyage spécifique, le Centre souhaite aussi vous accompagner pour ce voyage qui change votre vie notamment grâce à nos consultations spécialisées.Ainsi, le Professeur Jean-François Chicoine consultera de nouveau au Centre de vaccinations internationales Air France, par A.V.S. les 22, 23 et 24 septembre prochains avec la collaborati... Lire la suite
  • 09/09/2014 : Point de situation du virus Ebola au Sénégal Etat des lieux du virus Ebola au Sénégal 15 août : un étudiant guinéen importe son cas depuis Conakry, qu’il quitte par la route (juste après le décès de son frère) jusqu’à Dakar qu’il rejoint le 20 août, malgré la fermeture de la frontière qui séparent les deux pays. (Depuis, sa mère et sa sœur sont décédés à Conakry et deux de ses frères demeurent en soin.)23 août : il se rend dans un dispensaire  après avoir séjourné chez des parents près de Dakar. Un diagnostic de paludisme est posé. 26 août : son état ne s’améliorant pas, il est hospitalisé à l’hôpital de Fann.27 août&nbs... Lire la suite
  • 05/09/2014 : Suspension des vols Air France vers Freetown au Sierra Leone Avion Air-France Compte tenu de l'analyse de l'évolution de la situation et des recommandations faites par les autorités françaises, Air France suspend provisoirement la desserte de Freetown en Sierra Leone à compter du jeudi 28 août 2014. Air France constate que la recommandation des autorités françaises est sans lien avec le niveau de sécurité sanitaire de la desserte aérienne qu'elle assure entre Freetown et Paris. La qualité du dispositif mis en place par les Autorités locales à l'aéroport de Freetown, avec l'aide d'Air France, n'est pas remise en cause. Au regard de l'ana... Lire la suite
  • 04/09/2014 : Décès d'un enfant suite à une piqûre de méduse en Thaïlande Carte de la Thaïlande En vacances avec toute sa famille sur l'île de Koh Phangan, un petit français de 5 ans qui se baignait le 23 août en fin de journée, tout près du bord, sur la plage de Hat Khuat (au nord de l'île) a été piqué aux jambes par une méduse. Il est mort pendant son transport à l'hôpital. A la suite de ce tragique accident, les autorités compétentes ont observé que des cubo-méduses (dites aussi "méduses-boîtes", ou "guêpes de mer") proliféraient dans les eaux de l'île. La baignade a été momentanément interdite.Des panneaux ont été mis en place pou... Lire la suite
  • 01/09/2014 : Ebola : symptômes et prise en charge en avion Ebola : symptômes et prise en charge en avion Les symptômes de la maladie : fièvre supérieure à 38.5, asthénie psycho-motrice intense, syndrome pseudo-grippal, suivi des vomissements, diarrhée et hémorragies.Pas de contagiosité durant l'incubation. Uniquement à la phase d'état qui s'installe brutalement stoppe sur place le patient, la transmission se fait par les fluides corporels, rien d'aérien... En Guinée Conakry avant embarquement prise de température frontale et questionnaire. Si absence de fièvre remise de la carte d'embarquement et autorisation d'accès à bord. En v... Lire la suite
  • 26/08/2014 : Ebola : transmission et transports aériens Ebola : transmission et transports aériens - Le fait qu'Ebola soit hautement contagieux et surtout létal dans plus de 50% des cas alimente les fantasmes autour d'une exportation de la maladie, et encore plus ceux autour d'une contamination dans un lieu fermé tel qu'un avion.- Ce ne sont cependant que des purs fantasmes, bien que le risque 0 n'existe pas, mais des mesures drastiques ont déjà été mises en place dans les aéroports des pays concernés. Ainsi, pour éviter d'embarquer un malade, un contrôle sanitaire comprenant l'usage d'une caméra thermique pour détecter la forte fièvre inhérente à Ebola... Lire la suite
  • 20/08/2014 : Baisse du nombre de cas de paludisme en Inde Baisse du nombre de cas de paludisme en Inde 95% de la population indienne s'expose au risque palustre et 80% des cas de paludisme sont observés chez les 20% de la population qui vivent dans les zones à plus haut risque. Ce risque est absent dans l'extrême-NP qui regroupe les zones montagneuses de plus de 2000m dans les Etats d'Himachai Pradesh, de Jammu-Kashmir et de Sikkim.On observe depuis 1996, la baisse progressive du nombre de cas annuel de paludisme: 3 millions en 1996, 2 millions en 2001, 1 million en 2012 et 800 000 en 2013.En conséquence, le Royaume-Uni qui a une forte e... Lire la suite
  • 20/08/2014 : Virus Ebola : une certaine psychose s'installe. Quelques recommandations... Virus Ebola : une certaine psychose s'installe. Quelques recommandations du Ministère de la Santé. Une certaine psychose s'installe face à un ennemi certes très dangereux mais qui, tuant plus de la moitié de ces victimes et n'étant pas transmis par un porteur sain (on est contaminé par un malade déclaré) ne voyage pas sournoisement.Cette psychose n'est aucunement justifiée.En trois points:- Une épidémie de fièvre hémorragique due au virus Ebola s'est déclarée le 22 mars 2014 dans le sud de la Guinée. Fin mars, l'épidémie s'est propagée au Liberia et en Sierra Leone, pays voisins. Depuis la semaine 31 (du 28 juillet au 3 août 2014), le Nigéria a aussi ra... Lire la suite
open