Actualités

  • 23/09/2021 : Guinée Conakry : fièvre de Marburg Guinée Conakry : fièvre de Marburg La Guinée a déclaré la fin de l'état d'alerte après la survenue d'un cas de fièvre Marburg. La Guinée a annoncé son premier cas de virus hémorragique le 2 août dans le district de Gueckedou, dans le sud du pays. Après six semaines de surveillance de 173 personnes ayant eu des contacts avec une personne décédée de la maladie, aucun cas suspect n'a été trouvé, a déclaré jeudi le secrétaire général du ministère de la Santé, Sékou Condé, dans un communiqué. Une campagne de sensibilisation est en cours afin d'informer la population des mesures d'éviction... Lire la suite
  • 23/09/2021 : Fièvre jaune en Tanzanie : obligation vaccinale ? Fièvre jaune en Tanzanie : obligation vaccinale ? " Les informations données par les autorités tanzaniennes concernant la vaccination contre la fièvre jaune sont ambigües. La vaccination contre la fièvre jaune n’est en principe obligatoire que pour les personnes en provenance d’un pays où cette fièvre est endémique (1), ou pour celles qui ont transité plus de 12 heures par un de ces pays. Dans la pratique, la preuve de vaccination est souvent exigée de manière indistincte. La vaccination contre la fièvre jaune attestée par un carnet de vaccinations international peut permettre d’éviter des problèmes admin... Lire la suite
  • 21/09/2021 : Tétanos en Russie Tétanos en Russie Un cas de Tétanos à été signalé dans la région de Sverdlovsk en Russie.Il s'agit d'un enfant de 5 ans non vacciné, qui a contracté le tétanos à la suite d'une blessure au genoux après une chute à vélo.Il n'a vu un médecin que 2 semaines après, ce qui a retardé la prophylaxie d'urgence contre le tétanos. L'enfant a été hospitalisé pendant plusieurs mois en unité de soins intensifs, il a souffert de graves troubles neurologiques en raison du retard dans le traitement.La vaccination est un moyen de prévention efficace contre le tétanos.source: Outbreaknews Lire la suite
  • 16/09/2021 : Vaccination Covid: 3eme injection Vaccination Covid: 3eme injection L' immunité conférée par n'importe quel vaccin baisse avec le temps, notamment chez les personnes âgées et les personnes immunodéprimées.L'HAS (Haute autorité de santé) préconise donc une dose de rappel chez les personnes de 65 ans et plus ainsi que celles à risque de formes graves de Covid-19. (Diabète obésité, maladies cardiovasculaires...)Il est toutefois nécessaire de respecter un délai de 6 mois minimum après la primovaccination, (dose unique si antécédent de Covid, ou seconde injection, avec le vaccin Comirnaty de Pfizer).Pour les pers... Lire la suite
  • 16/09/2021 : Peste à Madagascar Peste à Madagascar Une alerte concernant des cas de peste pulmonaire à été reçue par les autorités sanitaires du district d'Arivonimamo à Madagascar.A la date du 3 septembre, 30 cas suspects de peste pulmonaire dont 12 cas confirmés et 7 décès sont signalés.Plusieurs enquêtes et mesures de lutte contre la peste sont en cours.  Elles concernent la recherche des cas ainsi que leurs contacts, des mesures de lutte contre les vecteurs ainsi que des activités de sensibilisation de masse.Il est recommandé aux voyageurs se rendant dans les zones d'endémie d'... Lire la suite
  • 15/09/2021 : Virus de l'Alaskapox Virus de l'Alaskapox Dans le suivi d'un rapport de l'année dernière, le département d'épidémiologie de l'Alaska a signalé en juillet et août 2021, deux personnes non apparentées de la région de Fairbanks ont présenté des lésions de type orthopox. La première était une jeune enfant présentant une lésion à l'intérieur du coude gauche. Environ 4 jours après l'apparition de la lésion, une légère fièvre subjective et une lymphadénopathie axillaire sont apparus pendant 4 jours avant de disparaître. La seconde, une femme d'âge moyen, présentait une lésion à l'intérieur de la cui... Lire la suite
  • 15/09/2021 : Fièvre pourprée au Brésil Fièvre pourprée au Brésil Un garçon de 25 ans est mort d'une fièvre pourprée à São Mateus, au nord d'Espírito Santo au Brésil. Le service municipal de santé a confirmé le cas et a déclaré que la zone dans laquelle il vivait est surveillée par la Veille Environnementale. Selon le secrétariat, le jeune homme a été infecté la semaine dernière et la maladie a évolué vers un état grave. Il a été hospitalisé et intubé à São Mateus, avant de décéder. L'affaire a déclenché une alerte pour les habitants de la régions où les rivières et les forêts peuvent attirer les animaux.La fièvre pourprée de... Lire la suite
  • 10/09/2021 : Méningite en République démocratique du Congo Méningite en République démocratique du Congo Les autorités sanitaires de la République démocratique du Congo ont déclaré une épidémie de méningite à méningocoques.Plusieurs décès de personnes présentant de la fièvre, des maux de tête et une raideur de la nuque ont été signalés dans la province de Tshopo dans le nord du pays.A ce jour, 261 cas suspects de méningites et 129 décès ont été signalés.Des tests de confirmation effectués par l'Institut Pasteur de Paris ont détecté la bactérie Neisseria meningitidis, qui provoque l'un des types de méningite bactérienne les plus fréquents.L... Lire la suite
  • 09/09/2021 : Virus du Nil occidental aux Etats-Unis Virus du Nil occidental aux Etats-Unis Les autorités sanitaires du comté de Dallas ont signalé le onzième cas humain de virus du Nil occidental (VNO) en 2021 chez un résident de Dallas (Texas, Etats-Unis). Le patient a reçu un diagnostic de maladie neuro-invasive du Nil occidental. Sur l'ensemble des cas répertoriés cette année, un décès est signalé. Le VNO est une maladie principalement transmise par les piqûres des moustiques. Près de 80 % des personnes infectées par le VNO sont asymptomatiques; un peu moins de 20% présentent des symptômes bénins (fièvre, maux de tête, courbatures, érupt... Lire la suite
  • 07/09/2021 : Rage au Ghana Rage au Ghana Les autorités sanitaires de la ville de Techiman au Ghana ont signalé un décès de rage humaine.Il s'agit d'une femme de 23 ans, enceinte de 5 mois, qui avait été mordue par un chien.Elle ne s'était pas rendue suffisamment tôt à l'hôpital mais seulement après avoir présenté des symptômes de la rage notamment de l'agressivité et une photophobie.Selon le directeur municipal des services de santé de Techiman, la situation aurait pu être sous contrôle si la victime s'était rendue plus tôt dans un établissement de santé afin de recevoir un tr... Lire la suite
open