20/01/2017 : Encéphalite japonaise en Inde

Encéphalite japonaise en Inde

Encéphalite japonaise en Inde

Selon l'OMS, 68.000 cas sont rapportés annuellement en Asie. Le Tamil Nadu est connu comme zone d'endémie d'Encéphalite japonaise.  L'inquiétude des autorités vient du fait que, malgré une campagne de  vaccination massive auprès des locaux, le nombre de cas a tendance à croître. Le virus est transmis par un moustique que l'on peut retrouver dans toute l'Asie du Sud-Est, plus précisément au niveau des zones rurales agricoles de type rizières ou à proximité d'élevage de porcs (qui peuvent être des vecteurs du virus). Le risque est très faible pour la plupart des voyageurs qui se  rendent en Asie, surtout pour ceux qui effectuent un court séjour en  milieu urbain, mais il varie suivant la saison, la destination, la durée du voyage et les activités prévues.

La vaccination est recommandée aux voyageurs :

• expatriés ou devant résider plus de 30 jours dans ces régions ;

•  se rendant dans ces régions, avec une activité extérieure importante,  plus particulièrement dans les zones de rizières ou de marécages,  pendant la période de transmission du virus, notamment pendant la saison des pluies, quelle que soit la durée du séjour.

Pour info, les situations  suivantes sont considérées comme à risque : nuit passée à la belle  étoile sans moustiquaire, camping, travail à l’extérieur, cyclisme,  randonnée...

 

Source: IPL, Promed

open